CLARA CLARA

Né dans une cave dijonnaise autour d’une casserole en guise de caisse claire, d’une guitare Höner et d’un micro My First Sony, la famille Clara Clara est formé par la fratrie Virot (Charles et François), Amélie Lambert et Dean Spencer. La pop selon Clara Clara n’a rien d’une promenade de santé sur sentiers bien balisés et les sorties de route sont aussi nombreuses qu’imprévisibles…

Le groupe enregistre un premier album sur SK Records en 2008 et ne cesse de se réinventer depuis : plus de synthés, une surdose de rythmes (techno ou africains), un gros rab de mélodies jaunes, vertes ou roses sur « Comfortable Problems » , deuxième album étourdissant, sorti en 2010 chez Clapping Music. Puis en 2016 sort leur troisième album, « Bugarach », qu’on se gardera bien de parler d’album de la maturité, car la folie inventive du groupe éclate encore régulièrement au détour d’un break, d’envolées kitschs revendiquées ou de télescopages d’influences contradictoires voire conflictuelles (en vrac : Olivier Messiaen et Francis Bebey, Blonde Redhead et Céline Dion, Etienne Daho et Fugazi…).